Le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) et la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) viennent de révéler les conclusions d'une enquête de l'institut CSA portant sur  les objectifs d'épargne des personnes ayant souscrit à un contrat d'assurance vie.

Conduite auprès de 4000 personnes en avril 2010, une étude statistique menée  par le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) et la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA), nous apprend qu'une large majorité des personnes sondées (56% des personnes), possède un contrat d'assurance-vie avec pour objectif d'épargner pour leur retraite.

Pour les non-retraités, ce chiffre est encore plus important : 68% d’entre eux déclarent avoir un contrat d’assurance vie et 54% en font d'ailleurs leur principal objectif.
Les autres objectifs évoqués sont divers :
•    Réaliser un placement (37%)
•    Aider ses proches si un décès survient (24%)
•    Laisser un capital après le décès (24%)
•    Construire une épargne de précaution pour du court terme (22%)
•    Construire une épargne si une dépendance survient (20%)

Finalement, la retraite ainsi que la dépendance sont des objectifs déterminants de souscription à un contrat d'assurance-vie pour 66% des personnes interrogées.

Le profil des possesseurs de contrats d'assurance-vie est également dressé dans cette enquête : 53% sont des hommes et 63% d'entre eux ont entre 35 et 64 ans (33% pour les 35-49 ans, 30% pour les 50-64 ans).

L'ensemble des catégories socioprofessionnelles est représenté avec 12% d'ouvriers, 16% d'employés et 28% de retraités. Pour terminer, 65% des contrats font l'objet de versements réguliers et 81% sont alimentés par des revenus réguliers (pensions ou professionnels).

Generali vous guide dans votre démarche de souscription à un contrat d’assurance vie. Profitez dès à présent de nos solutions adaptées d’assurance vie en ligne.