Le régime obligatoire de la Sécurité Sociale tient compte de diverses données afin de choisir votre niveau de prise en charge.

Pour cela, il faut en premier savoir quel est  le type d’acte médical réalisé. Ensuite, il suffit de connaître le tarif basique instauré par la Sécurité Sociale pour ce type de soin.
Il suffira ensuite de réaliser un calcul en prenant en compte le taux de remboursement appliqué par le régime obligatoire afin de savoir de combien vous serez remboursés.

Des frais peuvent donc rester à votre charge comme les dépassements d’honoraires dans la mesure où ceux-ci sortent du cadre du coût de base ou bien l’intervention personnelle qui correspond à la différence entre la somme finale payée et le remboursement accordé par le régime obligatoire même pour les praticiens ayant adhéré à la convention de l’assurance maladie.  

Pour ne pas avoir à se soucier du ticket modérateur, il suffit d’opter pour une complémentaires santé qui couvre cette partie. Une mutuelle santé est essentielle si vous souhaitez être complètement couvert et répondre aux événements inattendus