S’il est courant de placer un retraité en résidence ou bien de la loger chez soi quand cette personne ne peut plus vivre seule, d’autres solutions sont à étudier. Vous pouvez suggérer au senior de s’installer dans une famille d’accueil qui équipé toute sa maison dans cette approche.

La famille d’accueil, un petit air de chez soi

L’individu logé dans la famille aura la possibilité de jouir d’une salle avec toutes les commodités requises dans laquelle la personne pourra installer ses propres objets et même ses meubles. Elle pourra accéder aux parties communes de l’appartement. La famille se chargera de subvenir à son alimentation et sa toilette au quotidien.

Cette alternative donne de la flexibilité dans la mesure où l’accueil peut être mis en place durant plusieurs années ou seulement quelques mois afin de permettre aux proches de se détendre ou de prendre des vacances.

Un environnement juridique ferme

Les familles d’accueil sont régies par le Code de l’Action Sociale signifiant qu’un accord doit être délivré à tout individu désirant recevoir une personne âgée par le Conseil Général. Pour cela, le logement doit être conforme à des exigences bien spécifiques. La durée de l’accord est d’un lustre.

Il sera de l’obligation de la famille d’accueil d’évaluer de près l’état de santé psychologique et physique de l’individu hébergé dans l’appartement.

Ce dernier point nécessite un apprentissage portant par exemple sur la psychologie de ce type d’individus.

La mission devra être effectuée par tous les moyens par la famille d’accueil. Pour se prémunir contre les imprévus, un accueil de remplacement devra être établi.

Comment devenir famille d’accueil

Si vous voulez devenir famille d’accueil, sachez que vous devrez soit être célibataire, soit être en concubinage et ne pas être âgé de plus de 65 ans. Vous réaliserez un contrat d’accueil avec le senior duquel vous serez le salarié.

Comment une famille d’accueil est-elle payée ?

Des coûts seront à la charge du senior résidant dans la maison comme une rente correspondant à la surface louée ou encore des indemnités relatives à la nourriture ou bien au transport.

Il existe diverses possibilités pour aider aux dépenses de l’hébergement en famille d’accueil comme les aides sociales notamment. Si vous êtes précautionneux, une épargne retraite vous donnera la possibilité de mettre de côté pour votre 2ème vie et de percevoir le moment venu un montant recalculé anuellement.